Une immense personnalité du Judo suisse et du JKL nous a quittés. Sayônara Frédéric Kyburz

Frédéric Kyburz (à droite) lors du Kagami Biraki 2017
Frédéric Kyburz (à droite) lors du Kagami Biraki 2017

 

Cher Frédéric, cher Sensei,

Il est toujours difficile et douloureux d’apprendre la disparition d’un Ami du Judo, d’un Homme qui a dévoué une grande partie de sa vie au développement et à la mise en lumière de notre beau sport.

Ton départ marque cependant le Judo Kwai Lausanne fortement, profondément à travers les générations aujourd’hui actives au club, club auquel tu es fidèle depuis plus de 50 années.

On peut penser au fait que le JKL te doit sa relation avec le Japon et la venue d’entraîneurs qui ont façonné le club. Mais c’est aussi ta présence appuyée et viril aux entraînements « compétition » (tant que ta santé te le permettait), ton arbitrage strict mais juste lors des innombrables compétitions où tu officiais ainsi que ton rôle d’expert aux examens de Dan qui ont permis à de nombreuses générations de judokas de te connaître, de te pratiquer et de profiter de ton expérience à travers les conseils que tu distribuais sans retenue.

Aujourd’hui, plusieurs générations de judokas, combattants ou techniciens, sont ainsi orphelins de toi Frédéric Sensei.

Comme beaucoup de grands judokas, tu as toujours été discret sur ton parcours, tes réussites au sein de ce sport. L’Humilité des Grands sans doute. Tu nous excuseras donc de lever le voile sur ce parcours.

A sa lecture (plus bas), on y retrouve sans aucun doute ton âme, ton ADN d’entrepreneur qui met un point d’orgue à maîtriser tous les composants, tous les aspects de son activité, de son sport. Combattant reconnu et médaillé (8 titres de champions suisse, 4èmeaux mondiaux de Rio de Janeiro, membre de l’équipe olympique suisse à Munich), technicien hors pair (8èmeDan), l’arbitrage (arbitre international A) et dirigeant avec ta présence au sein du comité central de la Fédération suisse de Judo et Ju Jitsu. De combattant à dirigeant, tu as tout fait au plus haut niveau Frédéric. Quelle belle leçon pour nous !

Frédéric, ton âme, ta volonté et ton amour du judo resteront, j’en suis certain, accrochés quelque part au-dessus des dojos du Judo Kwai Lausanne. Et sois-en sûr nous ne nous gênerons pas pour nous en inspirer et pour en faire profiter les prochaines générations de jeunes judokas.

Merci pour ton incroyable héritage sportif et cette belle leçon de vie Frédéric.

Repose en Paix.

 

Au nom de tous les membres du JKL et de son comité directeur,

David

 

FREDERIC KYBURZ, CURRICULUM D’UN JUDOKA D’EXCEPTION

Grades
  • 8èmeDan Judo depuis 2005
  • 7èmeDan en 1994
  • 6èmeDan en 1985
  • 5èmeDan en 1977
  • 4èmeDan de Kobudo (style Katori-Shinto-Ryu)

 

Résultats en compétition individuelle
  • Champion suisse : 1962, 64, 65, 66, 67, 69, 70, 72
  • Vice-champion suisse : 1961, 68, 71
  • 3èmeau championnats suisses : 1975 (cat. Open)
  • Champion cantonal neuchâtelois : 1978, 79
  • Vainqueur tournoi international de Tchécoslovaquie : 1970 ; 3èmeen 1973
  • Vainqueur tournoi international de Suède : 1970, 3èmeen 1973
  • 2èmeau British Open : 1969 ; 3èmeen 1970, 71
  • 2èmeaux internationaux d’Italie : 1970
  • Championnat du Monde de Rio de Janeiro – 4ème : 1965
  • Olympiades de Munich, 1972, membre de l’équipe suisse
  • Vice-champion du monde Vétérans, 2009, en Allemagne
  • Vainqueur du tournoi Vétéran d’Olten : 1979, 80, 81, 83, 84
Rio 1965
Rio 1965, Frédéric sur le podium des mondiaux, tout à droite
Arbitrage
  • Arbitre mondial (international A) depuis 1985
  • Arbitre aux mondiaux junior de Cali en 1998
  • Arbitre au paralympique de Sydney en 2000
  • Arbitre lors de nombreux championnats d’Europe
  • Arbitre au tournoi de Paris (7 fois)
  • Arbitre au US Open (4 fois)
  • Arbitre à la coupe Kano (4 fois)
  • Arbitre à la Shoriki Cup (4 fois)
  • Président de la commission nationale d’arbitrage durant 20 ans

 

Dirigeant et expert
  • Ambassadeur de la FSJ depuis 2017
  • Ancien membre du comité central de la Fédération de Judo et Ju Jitsu
  • Expert aux examens de passage de Dan
  • Membre d’honneur du JKL, du JC Delémont et de l’association neuchâteloise

 

1 réaction sur “ Une immense personnalité du Judo suisse et du JKL nous a quittés. Sayônara Frédéric Kyburz ”

  1. Quadri Réponse

    Repose en paix très grand Monsieur, un personnage discret mais que l’on aimait croisé à la ramee lors des promenades avec son chien.
    Un visage du vieux Marin sans est allé.
    Adieu Sensei.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *