Sondage 3 minutes – Votre avis nous intéresse

J’ai reçu une dizaine de mails le mois passé me demandant de remplir une enquête pour leur produit, que cela prendrait 5 minutes et que la société en question était super intéressée de connaitre mon avis.
Je ne parle pas des enquêtes par téléphone que je reçois plusieurs fois par semaine. La dernière, le télé-menteur me disait : voudriez-vous répondre à 3 questions cela ne vous prendra pas plus de 3 minutes et rassurez-vous je n’ai rien à vendre. Ben allons-y lui dis-je ! :
« Première question : quand vous prenez un bon repas, quel type de vin préférez-vous ? du rouge, du blanc ou du champagne ? »
Alors je lui réponds « je suis un ancien alcoolique repenti et dorénavant je ne touche plus une goutte d’alcool : quelle est votre deuxième question ? ». Je l’attends toujours car il a dit « désolé, au revoir et il a raccroché ». S’il n’avait rien à vendre il aurait continué non ?
J’ai plusieurs techniques que j’utilise pour me débarrasser des télémarketeurs et les partage volontiers:

  1. La technique du bobet : vous faites répéter 3 fois la même question à votre correspondant. Elle : « Bonjour, ici Aurélie de la société Schmolduck, ce serait pour … »
    Moi : « Bonjour Madame, pas si vite, vous avez dit comment votre prénom ?
    Elle : « Aurélie, je vous app … »
    Moi : « Bonjour Aurélie, dites voir, Aurélie, cela s’écrit bien A-U-R-E-L-I-E ? »
    Elle : « oui c’est ca, je vous app… »
    Moi : « et votre nom de famille c’est quoi ? »
    Elle : « je ne peux pas vous le dire, mais je suis de la société Schmolduck et je … »
    Moi : « Schmolduck ca s’écrit comment ? C-H-M-A-U-L-D-U-C-K ?»
    Elle : « non … » généralement elle raccroche là mais si elle persiste j’ai les questions qui tuent :
    Moi : « où se trouve le siège de la société Schmolduck ? », « et quelle est la raison sociale de votre société ? » sinon « … et quel est le site internet ? », « personnellement vous utilisez quoi comme déodorant ? »
  2. La technique du chronomètre : « vous avez dit que l’enquête durera moins de 8 minutes, je démarre un chrono et dans 8 minutes je raccroche : top départ ! » (et bien sûr toutes les minutes je décompte : « il vous reste 7 minutes ! », … « il vous reste 3 minutes ! »,) et quand on arrive à 0 je dis « au revoir » et je raccroche. Fini ou pas.
    Bon, ça c’est quand j’ai 10 minutes à perdre, mais c’est assez rare. Il y a d’autres techniques qui permettent de clore très rapidement :
  3. La LPD :
    Lui : « Bonjour M.XXXX c’est Aurélien de la société Schmolduck, vous habitez bien au 28…. » Moi : « Bonjour, oui et vous avez accès à des informations personnelles me concernant et si l’on continue cet entretien je vous mets en demeure de me fournir toutes ces informations comme le stipule l’article 8 de la loi sur la protection des données ». (Généralement, et si le télémarketeur est en Suisse, après « article 8 », ça raccroche),
  4. « oh oui, je suis super intéressé par vos produits, envoyez-les moi et faites suivre la facture à ma tutrice » (là encore pour que cela fonctionne il faut que la société de télémarketing soit en Suisse)
  5. Enfin l’argument imparable : « Bonjour, non merci, n’insistez pas, je n’ai pas envie ! je sors de prison ! » et là même les télévendeurs du Maghreb ou de l’autre bout de la planète comprennent et raccrochent.

Pour en revenir aux mails qui vous demandent votre avis, si vous avez trois minutes et que la société vous est inconnue ou pire vous déplait, n’hésitez pas. Remplissez-le : mettez n’importe quoi… Saturez les enquêtes en ligne ! Répondez en mettant des notes les pires et aux questions « donnez-nous votre avis sur … » : lâchez- vous. Voici quelques : petites phrases qui enjolivent bien les textes libres :

  • « Votre produit est tellement mauvais, que je n’en parlerais même pas à Huggy les bons tuyaux »,
  • « Je pensais avoir acheté un équipement électronique mais finalement je m’en sers pour caller un vieux meuble. C’est tout ce à quoi il est bon ! »
  • « J’ai appelé votre support et suis tombé sur un rescapé du croisement de Neandertal et d’Homo Sapiens : il découvre à peine l’utilisation d’internet»
  • « Dans l’enquête vous proposez des notes entre 0 et 10, désolé je n’ai pas trouvé pour mettre -20 »
  • J’en ai d’autres et vous les envoie volontiers par email en MP !

Généralement à la fin du sondage (qui dure finalement 20 minutes à remplir) on vous remercie et on vous demande si vous êtes d’accord d’être contacté. Je réponds généralement « oui ! » et je donne mon adresse mail et mon natel : Je n’ai jamais eu d’appel de retour. Comme quoi mon avis ne les intéresse pas du tout !

Enfin, et les sondages commencent souvent par « Notre société est leader dans tout l’univers et notamment dans le domaine des fers à friser les laitues. D’après votre expérience avec votre produit, recommanderiez-vous notre société à des amis ou à des collègues? ». Vu qu’ils ont honteusement menti sur le temps du sondage, sur le fait que notre avis ne compte pas du tout, j’en conclus que le troisième mensonge se cache dans le l’introduction et qu’ils sont les leaders de rien du tout !

Et pour finir le mot « sondage », quelle horreur ! Cela me fait penser à « carottage ». Non mais, on voudrait prendre un petit bout de moi pour trouver ce que je pense à l’intérieur : non merci !

Au JKL, votre avis nous intéresse et nous ne vous envoyons pas de sondage pour vous le demander !

Vous aurez remarqué qu’au JKL, nous ne vous envoyons pas de sondage car :

  • Remplir une enquête prend trop de temps et que si l’on veut savoir ce que vous pensez de votre club préféré : on s’assoit autour de la table (certains diront qu’il faut ouvrir une bouteille) et généralement au bout de 10 minutes les infos arrivent toutes seules.
  • Le JKL n’est pas le meilleur club de la terre et tout est perfectible. Bien entendu si vous pensez que des points peuvent être améliorés, n’hésitez pas à vous assoir à la table ci-dessus (voir le point a.) et proposez des améliorations. Pourquoi pas engagez-vous dans le prochain Comité du JKL qui sera renouvelé en 2020. Bien entendu, si vous voulez vous assoir pour juste dire : « le JKL c’est le meilleur club ! » ou juste boire un coup : c’est ok aussi !
  • Votre avis nous intéresse vraiment ! et ça c’est peu de le répéter.

A bientôt le plaisir de vous lire.

Arnaud Vernay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.