Le Championnat du monde vétérans à Marrakech

COMBATTRE DANS LA CATEGORIE DES VETERANS ET LE CHAMPIONNAT DU MONDE A MARRAKECH

de Marcel Furest

Je pratique le judo depuis plus d’un demi-siècle et je suis membre du judo Kwai Lausanne depuis 25 ans. Dans ma carrière j’ai foulé presque tous les tatamis de Suisse et j’ai gagné la plupart des tournois majeurs. L’apothéose a été pour moi le doublé coupe et championnat avec le judo Kwai Lausanne et finalement le titre de champion suisse dans l’élite à l’âge de 39 ans.

En 2017 j’ai pris ma retraite anticipée au niveau professionnel. Comme j’ai du temps et que la forme est bonne, j’ai décidé au début de cette année de reprendre la compétition dans la catégorie des masters après un arrêt de 15 ans. Le petit plus qui m’a motivé est le fait de combattre à l’étranger ainsi que les voyages. Je pense que quand on pratique le judo, la compétition est le meilleur moyen de savoir si on applique correctement les techniques. Les résultats démontrent ensuite si on est sur la bonne voie et nous obligent bien souvent à revoir notre façon de faire.

Après plusieurs tournois en France qui m’ont permis de voir que c’était encore possible (2ème place à Lille et 1ère place à Bordeaux), j’ai participé au championnat d’Europe au mois de juillet à la Grande Canarie avec comme résultat une 3ème place. J’ai donc décidé de m’attaquer à mon 2ème défi, le championnat du monde de judo des vétérans à Marrakech. En voici le résumé.

Les participants :

  • 1018 hommes
  • 180 femmes
  • 49 pays
  • 5 continents
  • 11 Suisses

La compétition a lieu le 10 octobre 2019 et la pesée s’est faite le jour avant dans ma catégorie de poids de – 90 kg et d’âge M6 (55 à 59 ans).

Nous sommes 17 participants dans la catégorie. Après 2 combats gagnés, je perds malheureusement en demi-finale contre le Russe qui m’a déjà battu au championnat d’Europe et qui a finalement gagné le titre mondial. Qualifié pour la petite finale, je gagne contre un Kazakh et je finis finalement 3ème avec une belle médaille de bronze.

Détail des combats :

  • 1ier tour : gagné ippon (O Goshi) contre un Français
  • 2ème tour : gagné ippon (immobilisation) contre un Ukrainien
  • 3ème tour : perdu ippon (sur contre) contre un Russe
  • Petite finale : gagné ippon (au sol sur étranglement, Sankaku Gatame) contre un Kazakh.

Pour la petite anecdote, nous avons logé dans un hôtel sans alcool et avons fêté la médaille au thé à la menthe.

Après la compétition, j’ai encore passé quelques jours sur place afin de visiter la région de Marrakech, de profiter de la piscine et de faire un petite excursion au bord de la mer à Essaouira.

Le podium de ma catégorie

 

La médaille bien méritée

 

Un taxi de Marrakech

 

Le tour de ville à Marrakech avec Gilbert Pantillon

 

La prochaine étape en 2020 se fera dans une autre catégorie d’âge et oui je prend de l’âge (M7 de 60 à 64 ans) et donc également avec de nouveaux adversaires. Les championnats d’Europe auront lieu en Crète en mai et les mondiaux à Krakow en Pologne en septembre.

Marcel Fuerst

Une réflexion sur “Le Championnat du monde vétérans à Marrakech

  • 12 décembre 2019 à 19 h 11 min
    Permalien

    Encore bravo pour ces magnifiques résultats! On se réjouit de 2020 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.